inspection de batiment : Ce que vous devez savoir

Ma source à propos de inspection de batiment

En pleine recherche d’un bien à acheter, vous avez eu un coup de foudre. Mais avez-vous relativement fait le tour de la question ? Pour se faire une idée nette, il est conseillé de parcourir le bien immobilier à des heures différentes et de se renseigner sur son contexte administratif. Renseignez-vous sur l’état du réseau électrique ( le diagnostic électrique est obligatoire pour les logements de plus de 15 ans ), mais aussi du réseau des eaux potable, de le toit, du gros œuvre, etc. Les documents fournis par le vendeur sont-ils en règle ? Depuis la loi Carrez, les différents actes et contrats doivent comporter connue du bien. Vérifiez aussi la présence d’une assurance dommage-ouvrage en cas de gros travaux récents. Les charges de copropriété sont parfois un coût difficile à maîtriser. Des travaux déjà votés avant l’achat peuvent se retrouver à votre charge, si le contrat de vente le stipule ou si leur montant n’a pas encore été accrochés. Vous pouvez joindre le syndic de copropriété pour obtenir le compte-rendu des dernières réunions, afin de savoir précisément à quoi vous attendre.

Ce critère est souvent négligé or il est fondamental. Vous voyez vous vivre dans ce quartier ? Quelle est l’accessibilité du bien ? ( axes routiers à proximité ou pas ). Quels sont les services de proximité disponibles ? ( magasins, écoles, transports en commun, services, … ). Quel est le niveau auditive de la nature ? ( avions, trafic intense, … ). N’hésitez pas à vous renseigner auprès des voisins. Vérifiez aussi quels sont les équipements publics disponibles ( électricité, eau, télédistribution, téléphone, égoûts, gaz, etc. ). Promenez-vous dans les près automatique de la maison, et ce, à différents instants de la journée et de la semaine. Vous repèrerez ainsi ce qui vous plaît et déplaît. Passez chaque pièce au crible fin. analysez le sol : quel revêtement ? Qu’y a-t-il dessous et dans quel état est-ce ? Contrôlez les plafonds et les murs ( tâches d’humidité ? ). La salle de bains et la cuisine sont-elles exploitables ou doivent-elles être remplacées ? Dans quel état sont les portes intérieures ? Et l’escalier ? Détectez-vous des signes d’humidité ? ( papier peint qui se décolle, tâches grises, condensation sur vitrages ). La superficie totale et l’aménagement général vous conviennent-ils ?

Avant de vous engager, voir le PLU ( Plan local d’urbanisme ) pour vous renseigner sur les servitudes, les droits de circulation éventuels et surtout le classement de votre terrain dans son lieu ( zones urbaines, zones à urbaniser, zones agricoles et zones d’origines naturelles et forestières ). pour finir, si la maison que vous souhaitez acheter se place dans un lotissement, vous devez vous renseigner de la teneur du règlement de lotissement. Celui-ci étant valable 10 ans. Nous nous sommes arrêtés ici sur des points techniques, mais pour votre selection, beaucoup d’autres points d’ordre juridique, sociétal ou environnemental seront aussi à examiner. Comme vous le voyez, l’achat d’une habitation n’est pas une idée à prendre à la légère. la majorité des points demandent une attention spécifique. la meilleure solution est de vous faire accompagner par ou des professionnels du bâtiment confirmés. Après chaque intervention, vous recevrez aussi un récapitulatif de l’expertise grâce à un exemplaire de synthèse clair. Ce rapport de diagnostic professionnel peut aussi vous être envoyé par courrier ou mail via leur extranet sécurisé en ligne.

faire l’aquisition un bien immobilier est une étape capitale de nos vies souvent associée à une charge émotionnelle intense, encore plus quand il s’agit de la première fois. Il est donc primordial de s’y préparer en amont, en vous demandant que analyser avant se payer ou une maison. Cela vous aidera à vous parer contre d’éventuels contrariétés, mais surtout de vous assurer que le bien que vous convoitez correspond bien au prix fixé par l’heureux acquéreur. En d’autres à propos, que l’investissement vaut le coup et que le budget est justifié. Nous vous demandons de bien vous documenter au préalable sur l’isolation du bien car un bien mal isolé peut coûter très cher en chauffage, en plus d’avoir un impact environnemental néfaste. Alors quel document demander avant obtenir ou une maison pour prévenir d’un tel risque ? Il s’agit du Diagnostic de Performance Énergétique ( DPE ), un document que l’heureux acquéreur est obligé de transmettre lors d’une transaction et qui mesure la consommation énergétique du logement. Si le diagnostic est mauvais, c’est sans aucun doute que l’isolation n’est pas bonne et il faudra sûrement dépenser du liquide travaux pour le rénover.

En indépendant s’il s’agit d’une habitation, évaluez les façades extérieures et la toiture, contrôlez l’état de la grande terrasse et du jardin ou du balcon. observez si le terrain et la maison affichent un en fonction sur le voisinage. Cela vaut également pour un appartement. Contrôlez que le titre de propriété mentionne bien à qui appartiennent les murs si la maison est mitoyenne. S’il y a une piscine, inspectez-la et demandez des informations sur sa date de mise en place, la conformité aux normes de sécurité, le local technique et les types de filtration. S’il s’agit d’une habitation dans une résidence, recherchez sur le nombre d’habitations qui la forment, le pourcentage de propriétaires et de locataires, le niveau d’insonorisation de l’immeuble et la présence d’éventuels conflits de voisinage. Renseignez-vous sur les derniers travaux accomplies et sur les problèmes éventuels rencontrés comme l’humidité. consultez les diagnostics techniques et les procès-verbaux des trois dernières assemblées générales ( AG ) si le bien se trouve dans une copropriété.

Tout savoir à propos de inspection de batiment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.